41 rue Général de Gaulle, St-Denis, La Réunion
+262 262 72 33 33
info@adventiste.re

Une foi à transmettre

Une foi à transmettre

Dans le tourbillon de la vie quotidienne, comment nous, parents, grands-parents, tantes, et oncles trouvons-nous le temps de parler de notre foi aux enfants qui font partie de notre vie ? Entre l’école, les leçons de musique, les cours de natation, les fêtes d’anniversaire, les rendez-vous chez le médecin, comment trouvons-nous le temps d’encourager nos enfants à se tourner vers Dieu et à chercher la direction divine à travers les hauts et les bas de leur croissance ? Réservons-nous intentionnellement du temps pour leur parler de Dieu et de la façon dont il peut être leur ami tout au long de la vie ?

La Bible confie aux parents le mandat de transmettre leur foi à la génération suivante. « Et ces paroles que je te donne aujourd’hui seront dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes fils et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. » (Dt 6.6,7)

L’enseignement intentionnel doit commencer en bas âge – ces années étant la période la plus « impressionnable » de l’enfance à l’égard de la connaissance et de l’acceptation de Jésus. Selon une recherche de George Barna, 32 pour cent des enfants acceptent Jésus avant l’âge de 13 ans. George Barna insiste : « Ce que vous faites avec vos enfants est le ministère le plus important qu’un parent puisse entreprendre. Pourquoi ? Parce que les fondements moral, spirituel et relationnel se déterminent principalement vers l’âge de 13 ans. Après, il est très difficile – et rare – de changer ces attaches. À 13 ans, un enfant ressemble pas mal à ce qu’il sera pendant le reste de sa vie en termes de croyances, de valeurs, de moralité, de priorités relationnelles, et d’idées au sujet de la foi. » Mark Holmen, Church+Home; The Proven Formula for Building Lifelong Faith, Bethany House Publishers, Bloomington, Minn., 2010, p. 9.

Ellen White est d’accord : « Aujourd’hui encore, ce sont les enfants qui sont le plus accessibles aux enseignements de l’Évangile ; leurs coeurs sont ouverts aux influences divines, et retiennent fortement les leçons apprises. De petits enfants peuvent être chrétiens en ayant une expérience proportionnée à leur âge. Il faut leur enseigner les choses spirituelles, afin que leur caractère se façonne à la ressemblance de celui du Christ. » Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 510.

L’enseignement de nos croyances fondamentales

Les enfants d’aujourd’hui sont tellement « technos » – ordinateur, iPad, podcast, Internet – que de nombreux parents se demandent comment s’y prendre pour leur enseigner les croyances fondamentales de l’Église. Comment les aider à apprendre les idées théologiques correctes de manière amusante et significative ?

Voici quelques suggestions.

  • Conversations à table.

Il s’agit simplement d’un « temps de conversation » à l’heure des repas. Lorsque les familles s’attablent pour manger ensemble, les parents peuvent bavarder avec leurs enfants à propos des sujets pertinents de la journée. Pendant le repas, Maman peut, par exemple, leur demander s’ils aiment ou non leur nourriture. Cette question peut lancer une conversation intéressante sur l’importance de faire de bons choix alimentaires, puisque notre corps est le temple du Saint-Esprit. Utilisez Table Talk, une ressource du Ministère de la famille de la Division Pacifique Sud développée à l’intention des familles pendant l’heure des repas.

Aujourd’hui, les enfants vivent dans un environnement hétéroclite – les amis et les camarades de classes sont issus de nombreuses nationalités, langues, religions, et de différents contextes socio-économiques. À l’école, ils feront sans doute l’expérience – ou seront témoins – de préjugés et de discrimination envers certains groupes ethniques. C’est là une occasion en or de présenter la croyance de l’unité au sein du corps du Christ. Encouragez les enfants à poser des questions et aidez-les à trouver des réponses bibliques sur la façon de traiter ceux qui sont différents de nous.

  • Applis à télécharger, vidéos, et jeux d’ordinateur.

Cette génération d’enfants technologiquement calés excelle avec les iPhones, les iPads, les tablettes, et navigue aisément sur Youtube, Instagram, et Twitter. Les scènes rapides
et bourrées d’action qui défilent sur l’écran captivent nos enfants. Il faut donc que l’apprentissage spirituel soit amusant et engageant. Les parents peuvent exploiter ces outils pour enseigner nos croyances fondamentales à leurs enfants en leur proposant des jeux d’ordinateur intéressants et interactifs. L’appli appelée The Pitcairn en est un récent exemple. Ce jeu amusant permet aux enfants de découvrir Ellen White et les pionniers de l’Église adventiste.

Après le jeu, posez-leur des questions. Soyez à l’écoute de leurs idées et de leurs sentiments tandis qu’ils découvrent le don de prophétie. Les enfants et les ados peuvent aussi regarder le film Dis-le au monde : l’histoire édifiante de l’Église adventiste du septième jour. Ce film met en valeur le mouvement adventiste et le rôle d’Ellen White dans l’établissement de notre Église. Comme il est disponible sur une clé USB en papier, les enfants peuvent l’apporter et en faire la promotion aux autres.

Toutes les sortes d’applis et de jeux d’ordinateur sur la santé enseignent de saines habitudes de vie que les parents peuvent présenter aux enfants.

  • « Raconte-moi une histoire… »

Les enfants raffolent des histoires ! Elles sont un excellent véhicule pour les aider à comprendre nos doctrines et nos croyances. Par exemple, pour enseigner à ses enfants la gestion chrétienne de la vie, un père a raconté l’histoire des membres d’une famille qui avaient choisi de rester fidèles au principe de la dîme, même en sachant qu’il n’y aurait pas de nourriture sur la table le lendemain. Avec confiance, ils se sont réunis pour prier Dieu de pourvoir à tous leurs besoins. Immédiatement après la prière, quelqu’un a frappé à la porte. Quand le père l’a ouverte, il a eu la merveilleuse surprise de trouver deux gros paniers débordants de nourriture sur le perron !

Dieu a récompensé la fidélité et la confiance de cette famille.

Après l’histoire, posez des questions telles que : « Est-il facile d’être fidèle à Dieu quand on sait qu’on ira peut-être au lit l’estomac vide ? » « Est-il facile de faire confiance à Dieu en des temps difficiles ? » Cette période de questions est un moment de choix pour montrer l’importance d’être de bons gérants pour Dieu.

n Implication dans des expériences concrètes de la vie. L’implication de nos enfants et de nos ados dans des expériences concrètes de la vie est un autre moyen efficace d’enseigner les croyances de l’Église. Par exemple, lorsque vous enseignez la doctrine des dons spirituels, amenez vos enfants à identifier les leurs, puis encouragez-les à servir dans des programmes de l’église et dans d’autres projets communautaires. Justin a le don du chant ? Merveilleux ! Invitez-le à se joindre à une chorale d’enfants pour chanter le sabbat après-midi à une résidence pour personnes âgées. Maria, elle, peut se servir de son talent d’artiste pour aider à peindre la toile de fond de l’École biblique de vacances.

Si l’ami de votre enfant se fait baptiser, il est vital d’assister à cette cérémonie. Parlez à vos enfants de la signification du baptême. Encouragez-les à prendre la décision de suivre Jésus et à se préparer au baptême. Invitez-les à poser des questions. Partagez votre propre expérience de baptême et les bénédictions que dès lors vous avez reçues.

Pour enseigner aux enfants la croyance de la croissance en Christ, on peut les brancher sur Christ par la prière, l’étude biblique, et le témoignage. Impliquez-les dans différents types de prière – prières « popcorn », prières musicales, prières scripturaires, etc. Faites un livre de prière familiale. Consignez-y les requêtes de prière, et que chacun prie pour ces requêtes. Le sabbat, amenez vos enfants au parc ou à l’arrêt de bus pour distribuer des tracts aux passants. Montrez-leur ce qu’il faut dire et comment il faut le dire en tendant un tract à quelqu’un.
n Enseignement des vérités bibliques par le biais de l’actualité. De nos jours, les médias bombardent les enfants de mauvaises nouvelles – ce qui peut générer de l’anxiété et de la crainte. C’est le moment le plus propice d’attirer l’attention des enfants sur les vérités bibliques et sur nos croyances. Relevez des articles de presse (appropriés à l’âge de vos enfants) qui rapportent des événements tragiques récents et dites à vos enfants de les lire. Invitez-les ensuite à poser des questions, puis amenez-les à explorer la manière dont ces événements correspondent à l’ensemble du tableau de la grande controverse entre Dieu et Satan. Reliez ces événements à la promesse d’une demeure extraordinaire que Jésus nous prépare au ciel. Si ces articles font mention de morts, expliquez aux enfants ce qu’est la mort selon l’enseignement biblique, et la position de l’Église au sujet de ce qui arrive après la mort.

  • Apprentissage étoffé d’illustrations scientifiques et de leçons d’objet.

Les expériences et les leçons d’objet intriguent et fascinent les enfants. C’est là une façon amusante d’enseigner les vérités bibliques et nos croyances fondamentales. Par exemple, si vous voulez enseigner la façon dont le péché nous sépare de Dieu et montrer comment le salut en Jésus nous ramène à lui, prenez un ballon rempli d’air et un autre rempli d’eau. Chauffez l’un et l’autre avec la flamme d’une chandelle. Le ballon rempli d’air éclatera, mais pas celui rempli d’eau – même si on l’expose directement à la flamme. Le ballon rempli d’air montre combien un seul péché nuit à notre relation avec Dieu. La protection qu’offre l’eau dans l’autre ballon illustre la protection que le salut nous procure. Tant la protection que le salut sont inestimables, et cependant, gratuits, accessibles à tous, et nécessaires à la vie physique ou éternelle.
Pour expliquer la doctrine de la Trinité, montrez à vos enfants un verre d’eau, quelques cubes de glace, et de la vapeur s’échappant d’un chaudron d’eau bouillante. Demandez : « L’eau n’a-t-elle qu’une seule forme ? » Parlez-leur de l’eau en tant que liquide, solide (glace), et gaz (vapeur). De la même manière, notre seul Dieu se trouve dans la personne du Père, du Fils, et du Saint-Esprit.

  • Art, musique, et théâtre.

Les enfants plus jeunes saisissent davantage les concepts religieux par l’art, la musique, ou le théâtre que par les mots. Enseignez-leur des chants qui illustrent les doctrines bibliques. Alors qu’ils découvrent la création, ils peuvent chanter « Mon Dieu est si grand », « Qui créa le bel arc-en-ciel ? », entre autres. Côté théâtre, les enfants peuvent tenir le rôle de Moïse qui descend du Sinaï avec les dix commandements. Ensuite, les parents peuvent leur montrer l’importance d’obéir à Dieu et à leurs parents.

Chaque enfant est unique ! Nos approches pour les instruire doivent, par conséquent, l’être aussi. Nous aimons nos enfants et prions pour leur salut. Par conséquent, engageons-nous tous les jours à leur transmettre nos valeurs fondamentales et notre système de croyance de l’Église de façons intéressantes et appropriées à chaque étape de leur développement.
Après tout, si le ciel est notre objectif, y a-t-il quelque chose de plus grand, de plus important que d’aider nos enfants à en faire, eux aussi, leur objectif ?

Article paru dans l’AdventistWorld de septembre 2017 et écrit par :

Linda Mei Lin Koh,
directrice du Ministère des enfants de la Conférence générale.