41 rue Général de Gaulle, St-Denis, La Réunion
+262 262 72 33 33
info@adventiste.re

L’humanité

La Bible m'éclaire sur l'Homme

Une beauté brisée

Des neurones aux nébuleuses, de l’ADN aux galaxies lointaines, nous sommes entourés de merveilles. Cette beauté est cependant entachée.

La Genèse nous dit qu’un Dieu aimant a séparé la lumière des ténèbres et la terre de l’eau, mettant la vie en mouvement et sculptant de l’argile le premier être humain. La Genèse décrit la joie et la satisfaction de Dieu dans Son œuvre, manifestant encore et encore que chaque nouvel élément est « bon ». La Terre s’est épanouie en parfaite harmonie, aux soins de l’humanité.

Dieu a célébré Son œuvre en déclarant un jour de fête hebdomadaire, le jour du sabbat, un jour de congé pour renouveler le lien avec notre Créateur. Dieu a conçu l’humanité pour refléter Sa gloire, chacun faisant l’écho d’une facette unique de Sa personnalité et Son caractère. Nous pensons, vivons et méditons par notre pensé, notre corps et notre esprit. L’élément extraordinaire ? La Liberté.

Nous devons chaque souffle à Dieu, or Il nous a donné la liberté de choix – une caractéristique qui pouvait engendrer la catastrophe. Un mensonge intelligent a amené nos premiers parents à s’interroger sur l’amour de Dieu et Sa loyauté. Très vite la peur, l’envie et l’indifférence envahissent le monde. Le péché a déformé tout ce qui était bon, nous séparant de Dieu. Les cœurs se sont rebellés. Les corps se sont décomposés. Les relations se sont gâtées. Nous ne pouvions plus atteindre Dieu par nos propres moyens, Dieu devait venir à nous.

Ainsi Dieu l’a fait, en envoyant Son Fils pour rebâtir la relation brisée entre le ciel et la terre. Dieu a envoyé Son Esprit pour réparer l’image déformée de Dieu en nous. L’Esprit nous donne la force de tendre la main aux autres, démontrant l’amour et représentant notre Créateur et Sauveur dans un monde brisé que nous sommes appelés à réparer.

Dieu a créé le monde avec une créativité exceptionnelle et un soin particulier. Il a créé l’humanité pour prendre soin de la planète et y prendre plaisir, avec un équilibre parfait entre le repos et les loisirs.

Dieu a créé toutes choses et nous a révélé dans les Écritures le compte rendu de son activité créatrice. En six jours, le Seigneur a fait les cieux et la terre, et il s´est reposé le septième jour de cette première semaine. Ila, par là même, institué le sabbat comme mémorial perpétuel d´une œuvre créatrice achevée. Le premier couple, homme et femme, fut créé à l´image de Dieu comme le couronnement de la création ; il reçut le pouvoir de dominer le monde et fut chargé d´en prendre soin. Dès son achèvement, le monde était très bon et proclamait la gloire de Dieu (Gn 1.2 ; Ex 20.8-11 ; Ps 19.1-6 ; 33.6, 9 ; 104 ; Hé 11.3).

Jadis formés à l’image de Dieu, maintenant brisé par le péché, il a fallu un Sauveur parfait pour nous réconcilier avec Lui. L’Esprit restaure le reflet de Dieu en nous, afin que Dieu puisse œuvrer à travers nous.

L´homme et la femme furent créés à l´image de Dieu et dotés d´une individualité, c´est-à-dire du pouvoir et de la liberté de penser et d´agir. Bien que créé libre, chacun d´eux, constitué d´une unité indivisible, corps, âme et esprit, était dépendant de Dieu pour la vie, dans tous les aspects de l´existence. Quand nos premiers parents désobéirent à Dieu, ils refusèrent de dépendre de lui et furent déchus de la position élevée que Dieu leur avait conférée. L´image divine fut altérée en eux et ils devinrent mortels. Leurs descendants participent à cette nature déchue et en supportent les conséquences. Ils naissent avec des faiblesses et des tendances au mal. Mais Dieu – en Christ – a réconcilié le monde avec lui-même et ; par son Esprit, il rétablit chez les mortels repentants l´image de celui qui les a faits. Créés pour la gloire de Dieu, ils sont appelés à l´aimer, à s´aimer les uns les autres et à prendre soin de leur environnement (Gn 1.26-28 ; 2.7 ; Ps 8.4-8 ; Ac 17 ;24-28 ; Gn 3 ;Ps 51.7, 12 ; 1 Jn 4.7, 8, 11, 20 ; Gn 2.15 ; Rm 5.12-17 ; 2 Co 5.19, 20).