41 rue Général de Gaulle, St-Denis, La Réunion
+262 262 72 33 33
info@adventiste.re

Le Sabbat

Tout savoir sur le septième jour : le sabbat

« Je n’ai pas le temps! » est devenu une expression fréquente de nos jours. Soyez honnête ! Vous le dites probablement très souvent. Nous aimerions tous rester sans rien faire, mais il y a trop de choses à faire. Mais saviez-vous qu’il est prouvé qu’une pause régulière améliore la productivité ?

Votre patron ne l’entend peut-être pas de cette oreille, mais notre Père céleste lui l’a bien compris.Il nous a donné son repos hebdomadaire et il n’y a rien de mieux. Nous ne vous parlons pas du dimanche, mais d’un tout autre jour, celui fixé par Dieu lui-même : Le Septième Jour.

« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. »

Exode 20:8

Qu'est-ce que le sabbat ?

Le sabbat, qu’est-ce que c’est ? Si vous connaissez un adventiste, même de loin, vous en avez certainement déjà entendu parler. Peut-être que pour une raison que vous ignorez, cette personne se rend à l’église chaque samedi, pendant que vous, vous trimez au boulot. La vie est injuste !

Trêve de plaisanteries, si vous voulez en savoir plus sur le sabbat, nous vous donnons le secret : « PRENEZ UNE BIBLE! »

La Bible c’est plus de 4 millions de caractères. Ça fait beaucoup, vraiment beaucoup de caractères. Alors, rassurez-vous, nous tenons humblement à vous accompagner dans votre recherche. 

Ça se passe juste dessous… Bonne lecture !

Le sabbat dans la Bible

Le sabbat est le mémorial de la création. En tant que tel, il joue un rôle primordial dans l’adoration, car il nous rappelle pourquoi nous devons adorer Dieu : Il est le Créateur et nous ses créatures. « Le sabbat est […] le fondement même du culte rendu à Dieu puisqu’il enseigne cette grande vérité d’une manière particulièrement éloquente, ce que ne fait pas aucune autre institution. La véritable raison d’être du culte rendu à Dieu, non pas le septième jour seulement, réside dans la différence entre le Créateur et ses créatures. Ce principe est immuable et ne doit jamais s’effacer de la mémoire » (Pasteur John Andrews, 1829-1883). Dieu institua le sabbat, afin de rappeler cela aux humains pour toute l’éternité.

Pourquoi pas le dimanche ?

À ce stade, vous vous demandez peut-être : « Pourquoi pas le dimanche ? C’est quand même vachement plus pratique. » C’est d’ailleurs ce que font la plupart des religions chrétiennes.

Mais vous êtes-vous demandé pourquoi la majorité des églises chrétiennes se réussissent le dimanche ? Parce que c’est plus pratique ? Nous n’en sommes pas si sûrs. Alors pourquoi ? Vous devriez vraiment vous poser cette question ! Vous verrez, c’est édifiant.

Les tentatives pour changer le sabbat

Nulle part les Ecritures n’autorisent un changement du jour d’adoration institué par Dieu en Eden et rappelé au Sinaï. C’est ce qu’ont reconnu des chrétiens, eux-mêmes observateurs du dimanche. Ainsi, le cardinal James Gibbons a écrit : « Vous pouvez lire la Bible depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse, et vous ne trouverez pas une seule ligne autorisant, établissant la sanctification du dimanche. Les Ecritures ordonnent la religieuse observance du Sabbat, jour que nous ne sanctifions jamais »

Pour sa part, un auteur protestant, Andrew T. Lincoln, déclare : « On ne saurait prétendre que le Nouveau Testament nous autorise à croire que depuis la résurrection (du Christ), Dieu a institué le premier jour (de la semaine) pour qu’il soit observé en tant que sabbat » Le même auteur reconnaît par ailleurs que « devenir observateur du sabbat, septième jour de la semaine » est la seule attitude conséquente pour quiconque croit que le décalogue tout entier est une loi morale obligatoire ».

Si rien dans l’Ecriture ne permet de dire que le Christ ou ses disciples ont changé le jour du culte fixé au septième jour, comment expliquer que tant de chrétiens acceptent d’observer le dimanche en lieu et place du sabbat ?

« …il espérera changer les temps et la loi »

Daniel 7:25

1. Cardinal James GIBBONS, archevêque de Baltimore, "La foi de nos pères", Paris, 1913, 3e éd., p. 96.

2. Andrew T. LINCOLN, "From Sabbath to Lord's Day : A Biblical and Theological Perspective", dans "From Sabbath to Lords'Day : A Biblical, Historical, and Theological Investigation", ouvrage édité par D. A. Carson, Zondervan, Grand Rapids, 1982, p. 386.

3. "Ibid"., p. 392

Comment observer le sabbat ?

« Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, Si tu fais du sabbat tes délices, Pour sanctifier l’Éternel en le glorifiant, Et si tu l’honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours, Alors tu mettras ton plaisir en l’éternel… » Es. 58:13-14

Malheureusement, le sabbat est devenu pour beaucoup une liste de choses à ne pas faire : « Ne pas travailler, ne pas regarder la télé, ne pas écouter de la musique, ne pas sortir n’importe où ».

– Euh… Comment dire ça poliment ? Votre sabbat, vous pouvez vous le garder, me direz-vous.

Pas si vite. Ceux qui sont observateurs du sabbat depuis suffisamment longtemps ont compris que cette liste d’interdiction a initialement pour but de nous aider à adorer convenablement. Autrement dit, à libérer l’espace pour une agréable journée d’adoration et de célébration. Mais si nous libérons l’espace, avec quoi la remplir ? C’est l’objet de cette rubrique.